Sulfate de cuivre pour piscine : Dosage et Dangers

0
673
Sulfate de cuivre pour piscine

Le sulfate de cuivre est un produit utilisé dans de nombreux domaines de nos jours. Son usage est également fait pour l’entretien de l’eau contenue dans la piscine. Mais qu’est-ce que le sulfate de cuivre ? Quelle est son action dans l’eau de piscine ? Quel dosage faut-il en faire ? Est-il réellement néfaste pour l’homme ? Découvrez dans cet article la réponse à ces questions.

Le sulfate de cuivre : qu’est-ce que c’est ?

Le sulfate de cuivre est un produit qui a pour rôle de lutter contre l’apparition des algues dans une piscine. C’est donc un anti-algue. Sa forme la plus répandue est la bouillie bordelaise qui prend une coloration bleue au contact de l’eau ou de la vapeur d’eau. Ainsi, sous sa forme hydratée, il est connu sous le nom de « vitriol bleu ». Le sulfate de cuivre est également un pesticide. En effet, c’est un pesticide ayant des propriétés fongicides et bactéricides. Plus explicitement, il est un fongicide en ce sens qu’il lutte contre les champions microscopiques apparaissant dans une piscine par exemple. Aussi, son pouvoir bactéricide lui permet de restreindre l’activité des bactéries dans un environnement où il est utilisé. L’usage du sulfate de cuivre est très courant dans de nombreux domaines. Cependant, son utilisation est très abondante dans les domaines tels que l’agriculture et la viticulture. Dans le domaine agricole, il est préconisé pour le traitement des semences ainsi que le désherbage chimique des champs. Il entre dans l’apport d’oligo-éléments en situation de carence en cuivre tout aussi bien chez les végétaux que chez les espèces animales.

Action du sulfate de cuivre dans l’eau de piscine

Le sulfate de cuivre ajouté dans l’eau de piscine permet de baisser le taux de chlore présent dans celle-ci. C’est un produit dont l’action est purement anti-algue. En aucun cas le sulfate de cuivre n’a d’effet sur les micro-organismes. Il est également inefficace contre les virus. Il devient donc clair que le sulfate de cuivre seul ne suffit pas pour traiter l’eau de piscine. C’est essentiellement un produit ayant pour action de rendre l’eau de piscine plus claire. Enfin, c’est un produit dont la manipulation doit être faite avec beaucoup de précautions. Par conséquent, il faut impérativement éviter un contact direct avec la peau. Pour ce faire, les gants sont la meilleure option. Toujours en termes de protection, des lunettes de protections ne seront pas de trop. Afin d’éviter d’éventuelles irritations des yeux et de la gorge, l’inhalation est déconseillée.

Savoir procéder au dosage du sulfate de cuivre

En France, l’usage du sulfate de cuivre est très courant dans le traitement anti-algues. C’est un produit dont l’usage remonte à une époque très ancienne et qui produit encore le résultat escompté. Toutefois, le sulfate de cuivre n’a pas que des avantages. Comme tout produit ayant une composition chimique, il est en mesure de causer des effets secondaires nuisibles pour la santé humaine. C’est principalement ce pour quoi sa bonne utilisation doit être privilégiée. Aussi, il faut à tout prix éviter un mauvais dosage de ce produit. Avant toute mise en hivernage, les experts recommandent d’introduire dans l’eau de piscine une dose comprise entre 0,3 et 0,5 g/m3. Cela constitue un moyen très efficace pour écarter tous risques possibles. C’est un traitement dont la fréquence ne doit pas être régulière. En cas d’envahissement de votre piscine par une énorme colonie d’algue, la dose requise ne peut excéder 1 g/m3. Mais dans ce genre de situation, l’avis d’un professionnel est vivement recommandé. Afin d’éviter tout surdosage, le sulfate de cuivre ne doit directement pas être introduit dans l’eau de piscine. Il doit être au préalable dilué dans un certain volume d’eau. Pour que la dilution du sulfate de cuivre soit effective, la filtration doit être maintenue en continu durant toute une journée.

Les effets du sulfate de cuivre sur la santé humaine

Le sulfate de cuivre est un anti-algue dont la toxicité est faible pour l’homme. Il est connu pour être :

  • Nuisible et nocif lorsqu’il est ingurgité
  • Irritant pour les yeux, la peau et la gorge quand sa concentration est trop forte dans l’eau de piscine
  • Très néfaste pour les espèces aquatiques
  • Le cuivre composant le sulfate de cuivre n’étant pas biodégradable, il peut s’accumuler dans les tissus de la peau. Cela peut aggraver les irritations au niveau de la peau.

En cas d’ingestion il peut causer de fortes nausées, des diarrhées aigües. Ces effets sont susceptibles de prendre de l’ampleur sur le long terme. Toutefois, il ne présente aucun risque lorsque sa concentration est faible dans l’eau de piscine.

Sulfate de cuivre pour piscine : Dosage et Dangers
5 (100%) 1 vote[s]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here